Appel à l’attention des réseaux et mouvements européens pour la mobilisation NO-G20 des 7 et 8 juillet à Hambourg

frankfurt-brennt-bilder-von-den-blockupy-protesten-372-324-1426681400.jpg
Usons de la mobilisation No-G20 comme d’une étape et un pas en avant dans notre lutte pour une Europe du bas :
Chers amis et camarades des réseaux et mouvements européens ayant lutté ces dernières années pour une Europe d’en bas,
Nous vivons dans une période de turbulences. Le « vieux monde » tel que nous l’avons connu et combattu s’écroule. Toutefois « le nouveau » qui émerge présentement ne montre aucun signe de changement positif. Au contraire, il s’agit plutôt d’un « temps des monstres » qui se dévoilent au grand jour à une allure affolante ! Dans ce désordre, les réponses politiques du capitalisme global varient du statu quo « business as usual » de l’élite néolibérale, jusqu’aux nouveaux et anciens populistes d’extrême droite proposant des mesures nationalistes et protectionnistes avec un retour à des méthodes gouvernementales profondément autoritaires, réactionnaire et antisocial. Et dans leur compétition pour le pouvoir politique, ces deux groupes se nourrissent les uns les autres. C’est bel et bien le temps des monstres ! Un temps de déni systématique et de restriction de nos droits sociaux et civils fondamentaux à tous. Un temps de précarité sociale et politique intense. Un temps de « la loi du plus fort ».
Cette situation d’instabilité et d’imprédictibilité est différente de celle à laquelle nous avons fait face en 2015, le summum de notre « lutte européenne ». Elle est pleine de contradictions et de défi mais aussi d’opportunités. Par exemple, en Italie, le résultat du référendum sur les réformes constitutionnelles révèle un large refus du renforcement néolibéral du pouvoir exécutif, et une exigence déterminante pour une participation démocratique. Au même moment, plusieurs élections nationales imminentes sont dominées par des partis aux discours conservateurs, racistes allant jusqu’à l’extrême droite. En particulier, les élections présidentielles françaises et les élections fédérales allemandes de l’année prochaine seront des tournants décisifs qui affecteront l’Europe sur le long terme.
Il reste la possibilité que la progression des dynamiques sociales continûment conflictuelles mette en marche une évolution sociale et politique radicale vers la liberté, l’égalité et l’horizontalité. Jetons un œil aux nombreuses luttes et pratiques impressionnantes déjà en cours pour défendre nos droits sociaux et civils communs — par exemple, la lutte émancipatoire des femmes en Pologne, celle des cités rebelles, ou le combat contre les réformes néolibérales du travail telle que la Loi Travail en France, le Job Act en Italie, la Loi Peeters en Belgique et les suites des réformes Hartz en Allemagne. Ou encore, les multiples campagnes antiracistes Rights4All et le conflit dans lequel nous nous sommes nous-même engagés ensemble, celui contre la gestion de la « crise » et les politiques d’austérités menées en Europe par les capitalistes. Cependant, nous pensons que nous avons aussi besoin de moment de ralliement pour collectiviser toutes ces expériences, pour trouver des points de convergence afin de porter ensemble cette « Europe de la lutte » en 2017. Nous refusons de retourner à la vision étroite et limitante de l’état Nation et de ses valeurs réactionnaires. Nous pensons plutôt que pour contrer « les monstres de notre temps », en soutenant nos alternatives face au « statu quo » et au nationalisme populiste et autoritaire, un niveau transnational est possible et nécessaire.
La manifestation à Hambourg contre le G20 cet été 2017 comme scène commune
Il est somme toute évident, que la prochaine opportunité majeure pour faire converger, autant les forces impliquées dans Blockupy International, que celles de l’entièreté de la constellation européenne anti-austérité et anti-néolibérale, pourrait être, et devrait être, le sommet du G20 qui aura lieu à Hambourg les 7 et 8 juillet 2017. Jusqu’ici il est prévu que la mobilisation se déroule en une semaine compacte – avec un contre sommet du 5 au 6 Juillet (avant le sommet officiel), une manifestation de masse le 8 juillet (second jour du sommet officiel), et bien sûr avec des actions directes et de désobéissances civiles durant tout le sommet (mais principalement autour du 7 juillet). Un processus « No-G20 » concret est déjà en cours en Allemagne, mais apparemment il manque encore un caractère politique transnational pourtant nécessaire au fond de la mobilisation.
Par conséquent, nous en appelons à tous les réseaux et mouvements Européens pour repenser la mobilisation contre le G20 comme une opération. À nous d’y convoquer nos groupes affinitaires, et de s’organiser pour en faire notre scène commune qui ne reproduira pas simplement les mêmes discours politiques, méthodes et formes d’organisations des mouvements « altermondialistes » d’il y a 15 ans. Le « chaos organisé » actuel du capitalisme financier global, dépourvu d’un pouvoir impérial commandant de manière cohérente, mais pourtant toujours plus capable de produire pour quelques-uns, richesse et prospérité, et pour les autres, la misère, l’exploitation et la mort. Ce système nous impose de renouveler nos moyens et adapter nos réponses en conséquence.
Le G20 pourrait être l’occasion de traduire nos pratiques et discours transnationaux dans un langage plus global, de « décoloniser et déprovincialiser » l’Europe d’en bas. Et, ce pourrait être l’opportunité d’adresser et de s’opposer à la « parade des monstres » qui prendra place dans la « Zone Rouge » d’Hambourg, et ne pas seulement cibler les dirigeants (Trump, Erdogan, Modi et Putin, Temer et quiconque sera élu d’ici là), mais combattre les opinions politiques qu’ils représentent et incarnent.
Ce sera un endroit pour offrir une vision positive et forte de notre Europe – une Europe de solidarité, pour tous et sans frontières – comme une alternative crédible aux critiques générales de la droite. Nous continuerons à nous battre pour l’universalité des droits sociaux, nés d’une Europe de lutte ! Nous vous encourageons fortement à penser ce processus comme une plateforme de convergence, capable de concentrer à Hambourg le contre-pouvoir social de la rupture et de la désobéissance, pour forger des connexions et construire des alternatives. Donc, nous concevons la mobilisation No-G20 plutôt comme une « scène » que comme un but en soi : un point de convergence possible, dans la rue, que les mouvements européens devraient utiliser comme une étape dans un processus sur le long terme, accentuant l’idée que notre mobilisation perdurera au sommet du G20 et que nous nous réunirons après la mobilisation pour évaluer où nous en sommes, comment nous avons évolué, et comment poser le pas suivant ensemble, fort de notre expérience commune.
À la fin de novembre, à l’occasion de la réunion de l’AlterSummit à Bruxelles, nous nous sommes rencontrés afin de consulter les différents rôles possibles de Blockupy International au sein de la mobilisation contre le G20. La réunion comprenait des personnes venant de différents réseaux et mouvement à travers l’Europe Solidaire, Sud PTT et Attac France, EuroNomade, European Alternatives and DiEM25, Transform, AlterSummit, Act ! et DIE LINKE ainsi que Plan C, Occupy Frankfurt, Social Centres from Emilia-Romana et Interventionist Left. Nous partageons cette vision d’une dynamique de « scène commune » s’ouvrant autour du G20. Qui plus est, nous avons débattu de la possibilité pour Blockupy International, en tant qu’infrastructure politique, (sans aucune présomption de « marquage » ou ambitions ridicules de subsumer tout ce qu’il se passe en Europe) de supporter, promouvoir et relayer le processus du No-G20 au niveau européen mais avant tout, d’encourager l’intégration et la participation active d’autres forces internationales au sein du processus de préparation existant déjà.
Nuke-Free Zone – 23/24/25 Mai à Bruxelles
 Sur la route d’Hambourg : Les possibles étapes clefs du processus
Il y a déjà des étapes clefs intermédiaires possibles dans la suite des évènements : le 18 mars une mobilisation autour des ministres des finances du G20 à Baden-Baden. À la même date, Athène appel à journée d’action internationale au City Plaza Hotel contre l’austérité et pour la liberté de circulation et les droits sociaux. Une autre date est celle du 25 mars lors de la manifestation à venir contre les dirigeants Européen à l’occasion du sommet pour les 70 ans du traité de l’Union Européenne à Rome. Les grandes dates suivantes seront les 23, 24 et 25 mai lors du sommet de l’OTAN à Bruxelles et la venue de Trump, où des organisations locales organisent un contre sommet pour s’opposer au renouvellement des programmes d’armement nucléaire et aux guerres du capital. Au même dates se tiendra aussi à Bruxelles le sommet annuel de Buisness Europe le plus important des think-tank connectant les dirigeants européens aux lobbyistes des plus grandes multinationales. Un dernier point de ralliement serait celui du sommet du G7 sur les problématiques climatiques et environnementales qui est prévu en Italie en juin. Il y en a bien sûr d’autres, particulièrement en rapport avec les campagnes électorales effrayantes qui ont lieu dans plusieurs pays.
Néanmoins, comme point stratégique, en tant que Blockupy International nous proposons à tous les réseaux potentiellement intéressés par ce renouveau transnational de discuter de la mobilisation du No-G20 comme de sa pierre angulaire. Joignez-nous si vous voulez nous consulter. Nous proposons une rencontre internationale «No-G20» (préférablement le jour précédant la prochaine conférence action) à Hambourg ce printemps pour nous organiser et devenir actif dans la préparation du No-G20.
S’il vous plaît faites nous savoir ce que pense votre réseau ou organisation. Prenez contact avec nous via : international@blockupy-frankfurt.org ou inscrivez-vous à notre mailing liste : international@blockupy-frankfurt.info Nous vous enverrons les informations à venir dès que possible – et nous vous contacterons peut-être en amont pour se consulter.
En espérant vous voir au printemps pour la rencontre proposée et en juillet pour la manifestation No-G20 !
Blockupy International
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s